Man o To
Poème de Jalâl al-Dîn Rûmî

Khonak an dam ke neshinim dar eyvan, man o to
Be do naghsho be soorat, be yeki jan, man o to
Khosh o faregh ze khorafat-e parishan, man o to
Man o to, bi man o to, jam'shavim az sar-e zogh


The pleasant moment of sitting in the palace, me and you.
With two bodies two faces, but with one soul, me and you

Les couleurs du bosquet et les chants des oiseaux nous conféront l'immortalité
au moment où nous rentrerons dans le jardin toi et moi
Les étoiles du ciel viendront nous regarder, nous leurs montrerons la lune elle-même, toi et moi.
Libérés de nous-mêmes, serons unis dans l'extase, joyeux et sans vaines paroles, Man o to.
Les oiseaux du ciel, au brillant plumage, auront le coeur dévoré d'envie
 dans ce lieu où nous fuirons gaïement, toi et moi.

@Bruit.Pense


Top